les Jardins des Grands Moulins-abbé Pierre à Paris 13e


Cet ensemble de trois jardins est créé au cœur du nouveau quartier Masséna Nord, devant l’université Paris 7 Diderot.

Face à l’accélération du temps ordinaire des villes, les Jardins des Grands Moulins donnent une mesure du temps et de la durée à travers dynamiques végétales, favorisées par l’eau et les matériaux. L’eau est l’eau de pluie, recueillie sur les toits voisins, stockée sous le parvis du Jardin Central puis mise en scène dans les Carrés Nomades, mosaïque de milieux porteurs de biodiversité (mur humide, sous-bois, prairies, friche, mare et marais…) que les plantes colonisent selon leurs spécificités. 

Dans les deux autres jardins, les plantes grimpantes conquièrent la verticale sur les pergolas et les paravents. Les jardins offrent aussi de vastes pelouses en terrasses ombragées et des aires de jeux pour les adolescents et les jeunes enfants.



lieu  Paris 13e, rue Marguerite Duras 

maître d’ouvrage  Ville de Paris DEVE

maîtres d’œuvre  P.Perrier et C.Aubel pour

ah-ahpaysagistes mandataires, Bonnard & Gardel bet, Biotec génie écologique

mission  complète +OPC

montant des travaux 3 M€TTC

superficie 12 200 m²

calendrier concours juin 2004

livraison octobre 2009


L’objectif est de montrer le processus de constitution de ces jardins : 

- un jardin est un lieu vivant, le temps est à l’œuvre dans sa constitution ; 

- un jardin est un lieu construit : les formes mises en place, supports de la 

  conquête végétale, l’affirment sans ambiguïté ;

- un jardin fait l’objet de choix de gestion : l’évolution des formes végétales tiendra en grande partie aux modalités de leur entretien


  • Les dynamiques végétales sont les témoins du temps à l’œuvre dans la constitution de l’espace des jardins. Leur mise en scène prend toute son ampleur dans la partie est du Jardin Central, les Carrés Nomades ; elle y est favorisée par la présence de l’eau sous toute ses formes, qui y renforce la diversité des milieux mis en place.

Les Carrées Nomades,

une mosaïque de milieux porteuse de biodiversité

La mosaïque de biotopes est mise en place à l'installation du Jardin. La juxtaposition des ces biotopes va générer le développement d'interfaces, les écotones, zones intermédiaires recueillant des espèces des milieux voisins, donc très riches.


  • L’eau des jardins est l’eau de pluie

- recueillie dans les jardins et sur les toitures des bâtiments voisins,
- flitrée avant d’être stockée dans le réservoir installé dans le Jardin Central,
- distribuée dans les Carrés Nomades, depuis le Mur des Pluies jusqu’aux bassins en contrebas du jardin.